IABC - International Association of Business CommunicatorsBe Heard HomeJoin IABCSite MapContact Us
 


about IABC

Code of Ethics

IABC members are committed to upholding ethics in communication.

Photo: About

IABC Code d’éthique des professionnels de la communication

English | Français | Español

Avant-propos

Comme, par leurs activités, des centaines de milliers de spécialistes des communications commerciales du monde entier influent sur la vie de millions de personnes et que cette puissance leur confère une responsabilité sociale considérable, l’Association internationale des spécialistes des communications commerciales a publié un Code d’éthique à l’intention des professionnels de la communication.

Le code repose sur trois principes distincts mais liés et universels.

Ces principes supposent que les sociétés justes ont un profond respect des droits de l’homme et de l’autorité de la loi, que l’éthique—critère qui permet de distinguer le bien du mal—peut être admise par les membres d’une organisation, et que la compréhension des questions de goût suppose une sensibilité aux normes culturelles.

Ces principes sont essentiels :

  • La communication professionnelle doit être légale.
  • La communication professionnelle doit être éthique.
  • La communication professionnelle doit être de bon goût.

En vertu de ces principes, les membres de l’IABC

  • Pratiquent une communication non seulement légale mais éthique et tenant compte des convictions et des valeurs culturelles.
  • Pratiquent une communication véridique, précise et honnête, propice au respect et à la compréhension mutuelle.
  • Se conforment aux articles suivants du code d’éthique établi par l’IABC à l’intention des professionnels de la communication.

Dans un monde en constante évolution, les membres de l’IABC s’emploient à accroître leur compétence et à approfondir leurs connaissances, par la recherche et l’éducation.

Articles

  1. Les professionnels de la communication défendent la réputation et la dignité de leur profession en pratiquant une communication honnête, impartiale et opportune, et en favorisant la libre circulation des renseignements essentiels à l’intérêt public.
  2. Les professionnels de la communication diffusent de l’information exacte et corrigent sans délai toute erreur communication erronée dont ils seraient l’origine.
  3. Les professionnels de la communication comprennent et défendent les principes de liberté d’expression, de liberté de réunion, et d’accès a un libre marché d’idées; et, agissent en conséquence.
  4. Les professionnels de la communication tiennent compte des valeurs et des convictions culturelles et pratiquent une communication honnête et équilibrée, propice à la compréhension mutuelle.
  5. Les professionnels de la communication s’abstiennent de prendre part à toute entente qu’ils estiment contraire à l’éthique.
  6. Les professionnels de la communication respectent la loi et les politiques générales qui régissent leurs activités professionnelles et sont sensibles à l’esprit de toutes les lois et de tous les règlements; en cas de contravention à la loi ou aux politiques générales, pour quelque motif que ce soit, ils remédient sans délai à la situation.
  7. Les professionnels de la communication citent l’origine des expressions originales qu’ils empruntent et indiquent les sources et les buts de toute information publiée.
  8. Les professionnels de la communication veillent à protéger la confidentialité des renseignements, tout en respectant toutes les obligations légales relatives à la publication des renseignements de nature à influer sur le bien-être public.
  9. Les professionnels de la communication s’interdisent de tirer un profit personnel des renseignements confidentiels dont ils prennent connaissance dans l’exercice de leurs activités professionnelles et ne s’occupent de questions susceptibles de les mettre en situation de conflit d’intérêts qu’avec l’accord écrit des intéressés.
  10. Les professionnels de la communication n’acceptent ni cadeaux ni rémunération secrète de nul autre qu’un client ou qu’un employeur en contrepartie de leurs services.
  11. Les professionnels de la communication ne garantissent pas de résultats qu’ils savent ne pas pouvoir obtenir.
  12. Les professionnels de la communication doivent faire preuve d’honnêteté à l’égard d’autrui mais surtout à l’égard d’eux-mêmes, car ils cherchent la vérité et ne doivent diffuser que des renseignements dont l’exactitude les a convaincus.

Application et communication du code de l’IABC à l’intention des professionnels de la communication

Pour promouvoir l’utilisation de son code, l’IABC recourt à des campagnes de communication à l’échelle mondiale plutôt qu’à des sanctions. Toutefois, en vertu de l’article six du Code, les membres de l’IABC trouvés coupables de violation de la loi et des politiques générales régissant leurs activités professionnelles par un organisme gouvernemental ou un organisme judiciaire compétent s’exposent à la radiation par le Comité exécutif de l’IABC conformément aux procédures énoncées dans les statuts de l’Association.

l’IABC encourages la diffusion la plus ample possible de son code.

Le code d’éthique IABC des professionnels de la communication est publié en plusieurs langues et peut être utilisé gratuitement par quiconque : Par les présentes, toute personne ou organisme qui souhaite copier ou incorporer tout ou partie du code de l’IABCà un code personnel ou à un code d’entreprise, est autorisé à le faire à condition de citer l’IABC à chaque publication des dits codes.

Le code l’IABC figure dans l’Annuaire mondial de l’IABC, que l’association publie chaque année. Communication World, revue mensuelle de l’association, propose périodiquement des articles sur les questions d’éthique. Au moins une session du congrès annuel de l’association est consacré à l’éthique. Dans le cadre de ses activités de perfectionnement professionnel, le siège social de l’IABC encourage et appuie les réunions et les ateliers centrés sur l’éthique et le code IABC qu’organisent les presections d’étudiants, les presections de professionnels, les districts et les régions de l’IABC. Ä l’appui de leur candidature, les futurs membres et les personnes qui renouvellent leur affiliation doivent signer le texte suivant : «Je certifie avoir lu et compris le Code d’éthique de l’AISCC des professionnels de la communication.»

À titre de service aux professionnels de la communication du monde entier, le Comité d’éthique de l’IABC répond aux demandes relatives à l’éthique ainsi qu’aux questions ou aux commentaires sur le code de l’IABC. Ce comité se compose d’au moins trois des membres agréés de l’IABC qui sont en fonction pendant des périodes échelonnées de trois ans. Avec l’approbation du Comité exécutif del’IABC. d’autres membres de l’IABC. peuvent faire partie du Comité d’éthique. Le Comité d’éthique a pour rôle de favoriser le perfectionnement professionnel en matière d’éthique et de conseiller les communicateurs sur des points particuliers d’éthique.

Comme les réponses aux questions sur l’éthique peuvent être données oralement, un degré de confidentialité absolu ne saurait être garanti. Pour de plus amples informations sur le code de l’IABC. ou pour des conseils sur des questions d’éthique précises, s’adresser au siège social de l’IABC, 601 Montgomery Street, Suite 1900, San Francisco, CA 94111 USA; téléphone : +1 415.544.4700; télécopieur : +1 415.544.4747.